© stock.adobe.com

Crédit immobilier : les taux ont grimpé de 10% en moyenne (soit 16 points de base) en un seul mois, le seuil des 2% avec assurance largement enfoncé

Publié le

Crédit immobilier largement au-delà des 2%, avec assurances

Rien encore de dramatique, mais évidemment cela commence à faire beaucoup. Depuis maintenant plus de 6 mois, les taux de crédit immobilier moyens sont, toutes durées confondues, en hausse par rapport au mois dernier. Les taux ont été multiplié par 2 en seulement 5 mois. Mais la hausse des taux n’est pas terminée, loin de là. Ce mois-ci l’accélération de la remontée des taux est encore plus forte, avec plus de 16 centièmes de hausse sur toutes les durées pour les dossiers montés. Ainsi, en juillet, les clients CAFPI ont pu emprunter en moyenne à 1,48% sur 15 ans contre 1,29% le mois dernier (+ 19 centièmes) ; 1,58% sur 20 ans contre 1,42% le mois dernier (+ 16 centièmes) et 1,75% sur 25 ans contre 1,57% le mois dernier (+ 18 centièmes).

Selon les taux affichés actuellement par les partenaires bancaires dans certaines régions de CAFPI, les meilleurs profils peuvent obtenir des taux très attractifs, encore en-dessous de 2% (hors assurance). Ainsi, pour les très bons profils (apport conséquent et revenus élevés), les taux affichés par leurs partenaires bancaires sont à 1,30% sur 15 ans contre 0,90% le mois dernier (+ 40 centièmes) ; 1,45% sur 20 ans contre 1,10% sur 20 ans le mois dernier (+ 35 centièmes) et 1,55% sur 25 ans contre 1,30% sur 25 ans (+ 25 centièmes).

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 29/07/2022

Durées de crédit
Taux maxi.
Taux moyens
Taux mini.

7 ans
1,66 %
1,46 %
1,36 %

10 ans
1,71 %
1,61 %
1,36 %

15 ans
2,26 %
1,96 %
1,56 %

20 ans
2,66 %
2,01 %
1,86 %

25 ans
2,76 %
2,11 %
1,96 %

(*) Mise à jour effectuée le 29/07/2022 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d’apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Attente de baisse des prix de l’immobilier

Les prix de l’immobilier baissent. Cela ne se voit pas encore dans les indicateurs publiés, car l’effet retard est de plusieurs mois. Toutefois de nombreux professionnels confirment que les acheteurs en mesure d’obtenir un financement font désormais la loi. Les vendeurs sont contraints d’abaisser leurs prix, les délais de vente s’allongent. Mais les prix ne fléchissent pas encore franchement. Une baisse des prix de l’immobilier de l’ordre de 10% à 15% serait sain, la bulle immobilière doit faiblir.

Effondrement des demandes de crédits

Tous les indicateurs du crédit sont au rouge : les taux poursuivent leur rapide remontée et le montant des crédits accordés est en baisse (- 12,5% au deuxième trimestre, en glissement annuel), selon les derniers chiffres du Crédit Logement. Ce dernier prévoit également un recul de 15% en 2022 pour la production de crédit (offres acceptées). Nous observons sur le terrain un gel progressif des crédits immobiliers. Depuis le début du mois, c’est 1 dossier sur 2 qui connaît des difficultés à cause du taux d’usure ! Celui-ci est de 2,57% pour les prêts à 20 ans ou plus mais il convient cependant de rappeler qu’il comprend les frais de prises de garanties, les frais de dossier et le coût de l’assurance-emprunteur. De nombreux réseaux bancaires se sont mis ouvertement sur le banc de touche plutôt que de prêter à perte.

L’adresse originale de cet article est https://www.francetransactions.com/...

Vos avis sur le Crédit immobilier : les taux ont grimpé de 10% en moyenne (soit 16 points de base) en un seul mois, le seuil des 2% avec assurance largement enfoncé
0 vote
Notation : /5